A la une

Révolution dans la démocratie et organisation politique. La chronique philo de Jean-Paul Leroux

une 13Nous vivons la fin d’un cycle politique inauguré lors de la mise en place de la démocratie représentative (Révolution anglaise, américaine et française pour fixer les idées). Une nouvelle période politique est en train de se frayer un chemin vaille que vaille : celle d’une citoyenneté active permanente. Ce chemin n’est pas nouveau. La Commune de Paris, les soviets de 1905 et 1917, les conseils ouvriers de la Révolution allemande de 1918, la Révolte hongroise de 1956 ont tous été des situations dans lesquels le renversement de la tyrannie a conduit à la fondation d’un espace pour la liberté et a des modes d’organisation inédits et prometteurs. L’échec de ces tentatives de créations de nouvelles formes politiques n’est pas dû à des causes internes mais à des forces supérieures qui étaient opposées à leur réussite, la Commune de Paris a été battue par l’armée versaillaise, les soviets par l’action du parti bolchevik et la révolte hongroise a été noyée dans le sang par l’armée rouge. Ce chemin n’arrête pas de s’enfanter, de se manifester. C’est déjà le sens de l’expérience de nombreuses petites formations politiques en France et à l’étranger et aussi de l’expérience alter mondialiste. C’est le sens des nombreuses occupations récentes de places publiques par ceux qu’on nomme soit les indignés comme à New York, Madrid, Londres, soit des révolutionnaires comme à Tunis, au Caire, Istanbul, Athènes, Rio de Janeiro, etc. C’est le sens des luttes pour l’autogestion des Lip au Fralib, etc. Au travers de toutes ces manifestations sourd la recherche d’un nouveau monde dans lequel chacun pourra agir directement avec les autres et instituer de nouvelles façons d’être dans le monde, de s’y conduire et de le conduire.

Nous voulons constituer une nouvelle force politique qui participe à ce long mouvement d’émancipation et pour cela nous devons tirer les leçons de cette longue histoire. Il faut décider si nous continuons à nous situer dans le champ de la démocratie représentative en crise ou si nous voulons amorcer la création de nouvelles possibilités démocratiques, faire une révolution dans la démocratie, passer de la démocratie représentative à la démocratie directe.

Pour nous la réponse est évidente, nous voulons créer de nouvelles institutions qui ne reposent plus sur la représentation mais cherchent, dans toutes leurs formes, à créer pour toutes et pour tous, une citoyenneté permanente et active. Nous voulons sortir de la théorie et des pratiques représentatives qui sont en échec et ne parviennent pas à résoudre les immenses problèmes qui sont les nôtres. Or la forme historique des organisations politiques qui se nomment « partis » est à l’heure actuelle une composante essentielle du système représentatif. Il en résulte que les structures et le nom même de parti semblent contreproductifs pour symboliser la création d’un projet politique nouveau, pour se démarquer des “vieilles” pratiques des fractions dominantes de la classe politique oligarchique. Les partis classiques sont l’objet d’une défiance grandissante de la part des citoyens. Trop de scandales entourent leur action. Leur mode de fonctionnement opaque paraît obsolète devant la demande de transparence et de démocratie véritable. Il faut donc créer de nouvelles organisations politiques qui ne soient plus des « partis » mais des organismes ouverts, fédérateur, permettant aux citoyens d’agir de façon non sectaire, au fonctionnement transparent et à la démocratie active permanente. La politique, en quelque sorte, ne doit plus appartenir aux seuls élus ou militants mais doit devenir une activité normale de tout un chacun. Seule l’implication de tous pourra sortir la vie démocratique de l’impasse dans laquelle les « partis » adossés aux institutions « représentatives » nous ont plongés. Ne nous plaignions plus, agissons !

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :