A la une

Gap : Pourquoi ce mutisme et ce manque de transparence de M. le maire ?

jean-claude-1-754x502Communiqué à la presse Rythmes scolaires :

pourquoi ce mutisme et ce manque de transparence de M. le maire ?

Avant les élections municipales, le maire de Gap a organisé 12 réunions publiques au cours desquelles il a affirmé que la réforme des rythmes scolaires serait appliquée à Gap.

Aujourd’hui, malgré nos différentes relances, la commission éducation n’a pas encore été mise en place et le conseil municipal n’a toujours pas délibéré sur la réforme des rythmes scolaires, sur le cadre horaire et sur le projet éducatif territorial. Gap est la seule commune des Hautes-Alpes dans cette situation. Elle représente 40% du potentiel scolaire de notre département.

Et maintenant, sans tenir compte du travail des conseils d’école, sans considération pour l’avis des parents d’élèves sollicités, sans concertation avec le tissu associatif local, il adresse un nouveau questionnaire à l’ensemble des parents. Pourquoi ? Chercherait-il un prétexte pour ne pas appliquer cette réforme, mettant ainsi la commune de Gap hors la loi alors que le « décret Hamon », publié le 8 mai 2014, réaffirme  » les cinq matinées de classe, correspondant aux pics de vigilance des enfants, demeurent obligatoires dans toutes les écoles et pour tous les élèves, afin de permettre les apprentissages fondamentaux dans les meilleures conditions » ?.

Certes, nous déplorons que cette réforme n’ait pas été mieux préparée et nous sommes conscients des disparités qu’elle risque de créer entre les municipalités à cause du transfert de financement qu’elle impose mais nous sommes persuadés que le retard pris par la municipalité de Gap sera préjudiciable aux élèves, aux parents, au personnel municipal, aux enseignants etaux associations qui auront à prendre en charge les activités périscolaires.

 

Il faut que le maire réunisse d’urgence la commission éducation et le conseil municipal pour :

  – prendre l’avis des conseils d’écoles, et ce, avant le 6 juin s’il veut rentrer dans le cadre dérogatoire possible du décret,

  – fixer les horaires de la prochaine rentrée,

  – organiser les activités périscolaires.

Gap le 26 mai 2014

 

Françoise Perroud et Jean-Claude Eyraud

Conseillers municipaux

Groupe Tous capables G.A.U.C.H.E.

 

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :