A la une

Communiqué de Ensemble. Les retraité-es le 3 juin contre l’austérité.

Des dizaines de milliers de retraité-es manifesteront le 3 juin à l’appel de six organisations syndicales et de trois associations de retraité-es contre l’austérité.

Les réformes qui se succèdent alourdissent sans cesse les conditions à remplir pour bénéficier d’une retraite à taux plein : recul de l’âge légal à 62 ans et augmentation du nombre d’annuités de 41,5 à 43.
Les jeunes générations peuvent légitimement se demander si elles pourront un jour en bénéficier.

En même temps, les retraité-es aujourd’hui subissent durement les effets des politiques d’austérité, les conséquences du pacte de responsabilité avec la réduction de 50 milliards des dépenses publiques : gel de la revalorisation des pensions à partir de 1200 euros et des retraites complémentaires jusqu’à octobre 2015, taxe de 0,30% sur les retraité-es imposables pour le financement de la perte d’autonomie, diverses mesures fiscales qui vont alourdir l’imposition.

La perte de pouvoir d’achat est patente, d’autant plus avec la forte augmentation des dépenses contraintes alors que d’une part, les inégalités devant l’accès aux soins touchent 14% des retraité-es, et, d’autre part, que l’inégalité entre hommes et femmes quant au niveau de pension est criante : deux fois plus élevée pour les hommes en moyenne.
Quatre millions de retraité-es, sur quinze millions, vivent avec le minimum contributif qui se montent à 629 euros, soit en-dessous du seuil de pauvreté.

La manifestation nationale à Paris rappellera également l’urgence d’une loi sur l’adaptation de la société au vieillissement prévoyant la prise en charge des personnes âgées par la solidatité nationale.
F. Hollande et M. Valls ça suffit de faire les poches des retraitéEs pour financer des cadeaux fiscaux supplémentaires pour les patrons !
Les revendications concernant le pouvoir d’achat seront au centre de cette journée.

« Ensemble ! Mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire » soutient l’action et les revendications des organisations et associations de retraité-es.
L’austérité frappe aussi bien les salarié-es que les retraité-es : une action commune est indispensable pour un minimum retraite, un rattrapage de 300 euros en faveur du pouvoir d’achat et d’un Smic à 1700 euros.

Le 2 juin 2014.

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :