A la une

Communiqué de Ensemble. Finalement ce sera 14 !

Sauf que c’est l’ensemble de l’architecture administrative, l’organisation du territoire, et le rapport aux citoyens que le président veut trancher d’un coup de crayon.

Projet autocratique qui ne prend en rien en compte les communautés de destin nées d’histoires communes, de langues et cultures partagées.

En pleine crise d’orthodoxie libérale, comme hier sur les retraites hier et demain, sans doute, sur les seuils sociaux, le président va plus loin encore que la droite dans la remodelage de la société française pour ancrer durablement les politiques initiées par le gouvernement Sarkozy : autoritarisme, disparition de la solidarité nationale, suppression de l’égalité entre territoires.

Car en réalité, il s’agit bien d’ « adapter » la France à la compétition mondialisée, en affichant comme objectif à la réforme l’organisation d’espaces de taille à « rivaliser » avec les autres régions européennes. En cohérence avec les métropoles qui concentreront activité économique et financière au détriment des autres territoires.

En voulant doter ces entités régionales de compétences exclusives, notamment développement économique, transports emploi, …, le gouvernement socialiste confirme son abandon de tout rôle aménageur et redistributeur de l’Etat. Car au passage, les départements, acteurs essentiels de la solidarité nationale (au travers du RSA, de l’APA, de la PCH) seront supprimés, sans que l’on sache qui assurera leurs missions.

Enfin, cette réforme est menée dans un total déni de démocratie. Au lieu de réformer les territoires dans une logique de guerre économique, c’est la démocratie française qu’il faut radicalement refonder, c’est aux aspirations sociales de la population qu’il faut répondre !

Alors que des sondages montrent que plus de 80% des français rejettent le redécoupage présidentiel, François Hollande a choisi de passer en force.

Une telle réorganisation de l’organisation administrative ne peut se faire sans consultation des citoyens !

De ces nouvelles régions, couplées à la disparition des départements, à l’avenir incertain des intercommunalités et à l’asphyxie financière des communes continueront d’éloigner inexorablement le citoyen de la décision politique !

Sur tous ces sujets, Ensemble ! réclame un référendum immédiat !

Face à l’accélération de la crise sociale et politique, contre la finance et l’austérité, « Ensemble ! Mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire » appelle toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés le 12 avril dernier à poursuivre le travail d’élaboration d’alternatives à l’austérité, pour le droit au logement, l’égalité des droits et la 6è république, la transformation sociale et écologique !

Le 4 juin 2014.

Publicités

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :