A la une

Palestine : lettre du Mvt de la Paix au 1er ministre

Ci-dessous la lettre ouverte transmise ce jour au Premier Ministre

Monsieur le Premier Ministre

Nous tenons à attirer votre attention sur la situation des prisonniers palestiniens en grève de la faim illimitée contre la détention administrative, pratique inhumaine érigée en système par les autorités israéliennes. Leur situation se dégrade jour après jour  et les autorités d’Israël aggravent encore leur souffrance par des mesures illégales et des provocations permanentes.

Forme d’internement sans jugement, la détention administrative peut être ordonnée par un commandant militaire israélien dans les territoires palestiniens occupés, fondée sur « des raisons de sécurité », qui sont assez larges pour englober des activités politiques pacifiques et en pratique tout acte d’opposition à l’occupation israélienne. Les détenus sont emprisonnés sans jugement, et ni eux, ni leurs avocats, ne sont autorisés à voir les « preuves secrètes » utilisées contre eux.

La validité des ordres de détention Administrative est de six mois à la fois et ils peuvent être renouvelés indéfiniment.

Le mouvement s’est étendu depuis à plusieurs prisons israéliennes mobilisant aujourd’hui 230 détenus. Sur les douze membres du parlement palestinien actuellement en prison, neuf sont en détention administrative. Eux aussi participent à ce mouvement de contestation. Après 48 jours de grève de la faim, 80 prisonniers ont été hospitalisés ; certains se trouvant dans un état critique.

Une proposition de loi d’initiative gouvernementale pour permettre l’alimentation forcée des grévistes de la faim est en cours d’examen  au Parlement israélien

L’alimentation forcée est considérée comme une torture par la déclaration de Malte de l’association Médicale Mondiale et a été condamnée par le Rapporteur Spécial des Nations Unies sur la Torture et par d’autres organes des Nations Unies.

L’Union Européenne a aussi condamné l’usage de cette mesure. La France s’honorerait d’exiger que les prisonniers aient accès  à un conseil juridique digne de confiance et à des médecins indépendants.

Aussi nous vous demandons d’agir auprès des autorités israéliennes afin que son gouvernement retire cette loi et plus largement pour qu’il cesse les arrestations massives (plus de 400 arrestations ces derniers jours en Palestine occupée), constituant une véritable punition collective.

Dans ce contexte d’occupation et de répression, alors que cette année est « Année internationale de la solidarité avec le peuple palestinien », nous considérons  inacceptable qu’un représentant de l’Etat d’Israël ait pu être nommé Vice-Président de la commission de décolonisation de l’ONU avec le vote positif de la France.

Le peuple palestinien a besoin que la communauté internationale soutienne ses légitimes aspirations à la dignité, à la justice, à la liberté, à un état de pleins droits. La France s’honorerait d’agir activement en ce sens. L’attitude de la communauté internationale, notamment des autorités françaises, revient à soutenir la politique de terreur d’un Etat occupant, le laissant de fait agir sans aucune limite. Nous le désavouons totalement.

Espérant pouvoir compter sur un repositionnement clair, déterminé et exigeant  l’application du droit international, voie incontournable pour la paix juste et durable, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de notre très haute considération.

 

Pierre Flament

Co Président

Le Mouvement de la Paix

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :