A la une

Palestine, Israël : comment faire tomber les murs ?

Compte rendu de la Fabrique à Idées du 11 mai 2015

Nous étions une trentaine avec Claude Maumet, de l’association France­Palestine Solidarité 05, Marie­Jo Parbot qui a fait plusieurs séjours en Israël et en Palestine (elle a écrit 2 BD et un livre de photos sur Gaza) et Manther Ali un palestinien de Gaza et gapençais. Petit historique de la présence des juifs en Palestine : contrairement à ce qu’on croit, elle n’a pas commencé après la 2ème guerre mondiale mais à la fin du XIXème siècle.

Mais c’est en 1948 que tout s’est aggravé avec la création de l’État d’Israël, une répartition inégalitaire du territoire entre juifs et palestiniens par la SDN et la spoliation de nombreux palestiniens qui se sont retrouvés sans terres et sans maisons !

Ce pays attirait les puissances occidentales à cause des ressources en matières premières et de sa situation géopolitique.

On a tendance à confondre israélite (juif) et israélien (habitant d’Israël) : en France on a une vision religieuse du conflit. La propagande d’Israël insiste sur cet aspect « on nous a pris notre terre ».

Le sionisme c’est la volonté d’une partie de la diaspora juive de s’accaparer ce pays. En Europe on a du mal a être anti­sioniste à cause de la culpabilité de la Shoah.

Il y a actuellement un déni par Israël du droit international et des accords d’Oslo : il faut exiger son application.

Paradoxalement la situation semble plus grave en Cisjordanie qu’à Gaza. Le territoire palestinien n’a pas cessé de rétrécir et les colonies se multiplient.

Pourtant il y a des points positifs : ­ Gaza résiste ­ Les palestiniens ne partent plus ce qui contrarie fortement Israël. ­ Il y a une reconnaissance internationale qui progresse : le Vatican vient de reconnaître l’État de Palestine. ­ Israël est isolé.

Qu’est ce qu’on peut faire nous pour la Palestine ? ­

Informer, raconter la vie quotidienne des palestiniens, leur vitalité. Et ne pas oublier les israéliens qui luttent pour la Paix. ­

Boycott des produits israéliens, Désinvestissement en Israël, Sanctions (BDS) : ça marche ! ­

Acheter des produits palestiniens (huile d’olive par exemple).

– Correspondance avec des prisonniers palestiniens.

Publicités

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :