A la une

Communiqué du collectif NO THT.

Le collectif NoTHT05 s’étonne de l’interdiction totale de manifester et de se rassembler autour du projet de ligne très haute tension en Haute Durance et ce pendant les trois mois que doit durer l’état d’urgence. Cette interdiction à fait l’objet d’une annonce préfectoral édictée par Mr Pierre Besnard, préfet des Hautes Alpes, jeudi 19 novembre; soit le soir même de la votation de la prolongation de l’état d’urgence par l’assemblée nationale.
L’objectif affiché de la déclaration d’état d’urgence est de donner plus de pouvoir à la police et à l’exécutif pour lutter contre le terrorisme. L’utiliser pour interdire toute action en lien avec le mouvement contre la THT relève donc d’une grave dérive autoritaire. Ce projet est depuis ses débuts une parodie de démocratie où l’avis des habitants de la vallée n’a jamais été respecté. L’état d’urgence va t-il servir à écraser toute velléité de contestation? Aujourd’hui c’est le mouvement NoTHT qui est muselé et criminalisé. Demain, à qui le tour?

Cette dérive et l’instrumentalisation des événements tragiques du 13 novembre était malheureusement à craindre. Comment peut-on défendre les valeurs de la république en les piétinant?

Notre opposition au projet de ligne à Très Haute Tension est légitime, déterminée et totale. Nous réitérons notre demande d’arrêt immédiat des travaux en cours. Les actions continuent, la THT ne passera pas !

Publicités

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :