A la une

La votation suisse sur le Revenu de base inconditionnel

5 juin 2016 : Quel dommage que les suisses aient rejeté à 76,9 % ce projet d’un revenu de base inconditionnel ! Cela aurait peut être donné des idées à d’autres pays comme la France par exemple…

Cette votation a été lancée par 2 citoyens suisses : Ralph Kunding et Daniel Hënhi. Dans la Confédération Helvétique il suffit que 100 000 personnes demandent une votation pour qu’elle soit mise en place.

Alors de quoi s’agissait­il ? De verser chaque mois une « allocation universelle » à tous les suisses et aux étrangers vivant dans le pays depuis au moins 5 ans. Le montant suggéré était de 2 500 francs suisses (2 260 €) par adulte : un montant très faible pour vivre dans ce pays. Cela aurait nécessité 208 milliards de francs suisses (188 milliards d’euros).

Le principe : tout citoyen participe à la collectivité nationale (qu’il travaille ou pas) et a donc droit aux moyens matériels pour vivre une vie modeste mais digne.

Arguments favorables à cette mesure :

  • Cette réforme supprimerait la misère, permettrait une société plus solidaire et plus humaine, changerait les rapports entre les salariés modestes et les employeurs.
  • Elle permettrait de faire face aux aléas de l’existence. Plus de stress liés à l’emploi ou au chômage.
  • Plus de contrôle étatique et stigmatisant attaché à la vérification des « droits sociaux».

Arguments opposés

  • Le coût énorme de la mesure. Le risque d’oisiveté et d’une dévalorisation du travail.
  • Une baisse des salaires.
  • Une diminution de la productivité.
  • Assistanat et appel d’air pour l’immigration…

Mais les Suisses ne sont pas les seuls heureusement : la Finlande est prête à mettre en place ce revenu de base inconditionnel, la Hollande l’expérimente dans certaines villes, la province de l’Ontario au Canada également.

Que penseriez-­vous d’inviter les 2 initiateurs suisses à venir nous parler de leur tentative ?

Daniel Häni a, par ailleurs, une expérience d’entrepreneur innovant : avec 2 amis ils ont acheté un immeuble de 2500m2. Lui est responsable du Café Unternehmen Mitte. Mais il y a aussi un espace de coworking, une Maison littéraire, un centre de médecines douces et une petite salle de théâtre.

Ralph Kunding est président de la branche suisse du réseau mondial « Basic Income Earth Network ».

C’est peut être un thème pour une prochaine Fabrique à Idées ?

Cécile Leroux

Publicités

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :