A la une

Mobilisation contre le CETA et état des lieux de la négociation

 
Le processus de ratification du traité canada-UE est largement entamé: il devrait être soumis au vote des gouvernements des États membres lors d’un Conseil de l’Union européenne le 18 octobre. Sa signature avec le gouvernement canadien est d’ores et déjà prévue pour le 27 octobre. Le parlement européen pourrait être amené à voter dans la foulée. Dès ce moment, une application provisoire pourrait avoir lieu, avant même la ratification (ou non) par les parlements nationaux !
 
S’il est adopté, il créera un précédent pour le TAFTA et d’autres traités de libre-échange dits « de nouvelle génération »: rappelons que ces traités, bien au-delà de la disparition des barrières commerciales, vise à l’affaiblissement (sous prétexte d’unification) des barrières non-commerciales que sont les normes sociales, environnementales, sanitaires, techniques qui nous protègent encore un peu.
 
Ces traités entraîneront la fin du modèle de l’agriculture paysanne, et ils mettent en place des mécanismes qui donnent aux multinationales le droit de censurer à l’avance les projets de lois (coopération réglementaire) et de réclamer aux Etats des sommes exorbitantes s’ils prennent des décisions qui réduisent leurs profits.
 
Même si le TAFTA ne se met pas en place, le CETA devrait permettre en outre aux entreprises des USA d’attaquer les Etats par l’intermédiaire de leurs filiales au Canada.
 
Une journée européenne de mobilisation est prévue le 15 octobre :
 
manifestation à Paris et dans des grandes villes (pour PACA à Aix) mais aussi  Annecy, Bayonne, Boulogne-sur-Mer, La Rochelle, La-Roche-sur-Yon, Lyon,  Nancy, Rennes, Nantes ou Saint-Étienne,D’autres sont en cours de préparation.
À Paris une marche partira à 15 h 30 de la place Stalingrad pour rejoindre la place de la République.

A Aix, départ à 15 h.

dans le 05, vous pouvez aussi agir avec le collectif stop tafta 05:
 
 
Ecrivez aux députés du 05 pour qu’ils fassent pression sur le gouvernement.
le collectif adresse aujourd’hui une lettre personnalisée à Joël Giraud et à Karine Berger. Je vous mets la lettre en copie. En particulier, nous leur demandons de s’associer à le lettre envoyée à Hollande par 102 députés pour refuser l’application provisoire du CETA. Vous pouvez envoyer ces lettres (lettre-a-k-berger lettre-a-j-giraudsans l’en-tête du collectif et avec votre signature ) à nos 2 députés (attention, elles sont différentes), ou, mieux encore, vous en inspirer pour envoyer une lettre individualisée.
Voici les adresses : J Giraud : 10 av de Vallouise 05120 l’Argentière la Bessée     jgiraud@assemblee-nationale.fr
K Berger : 6 rue Villars  05000 Gap   kberger@assemblee-nationale.fr
si vous le pouvez, une lettre manuscrite a plus d’impact
 
relayez la mobilisation

Pour vous informer et relayer la mobilisation autour de vous :

Publicités

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :