A la une

DANS LA BULLE DE ……. PATRICK PRUGNE.

La Chronique BD de Sophie Babu

Qualité et sensualité des couleurs, voilà ce qui pourrait qualifier l’œuvre de Patrick Prugne ! Après ses études, il travaille dans la publicité, puis obtient en 1990 un prix au Festival d’Angoulême, pour une parodie de la fable Le lièvre et la tortue. L’année suivante, il signe chez Vents d’Ouest la série humoristique Nelson et Trafalgar, avec Jacky Goupil au scénario. En 1999 il publie Fol, une saga de fantasy. En 2004, la trilogie L’auberge du bout du monde, en collaboration avec Tiburce Oger voit le jour chez Casterman. Ensemble, ils publient en mars 2009 Canoë Bay, aux éditions Daniel Maghen. En septembre 2011, Prugne publie les albums Frenchman et Pawnee, et développe ses sagas indiennes pour lesquelles il signe le scénario et le dessin. En octobre 2014 sort l’album Poulbots, aux éditions Margot. Pratt, Manara, Juillard, Loisel, et Prado comptent parmi ses auteurs préférés . De très bonnes influences !

unnamedSon dernier album, Iroquois, se déroule sur les rives du Saint Laurent, en juillet 1609. Tout commence à Québec, grande bâtisse fortifiée où une quarantaine d’âmes s’apprêtent à passer leur premier hiver. La France d’Henri IV se soucie peu de ces arpents de neige habités par une poignée de sauvages. Elle semble plus préoccupée par les richesses que lui procurent la pêche à la baleine et la traite des fourrures. Samuel de Champlain, fondateur de Québec, n’aura alors de cesse de défendre « son » Canada. Il saura imposer un climat de paix entre nations amérindiennes et français. De ces relations naîtra un commerce florissant : peaux de castors, de loutres … Mais des raids iroquois meurtriers incessants contre les convois de pelleterie hurons ou algonquins exaspèrent très vite la petite communauté française. Champlain prend le sentier de la guerre à leurs côtés et part pour l’Iroquoisie. Une jeune fille de chef Iroquois retenue en otage par les Français regarde d’un œil sceptique l’expédition. Elle va être l’enjeu. A bord de canoës, une quarantaine de soldats partent avec parmi eux, une forte tête dénommée Le basque. Le groupe avec leurs arquebuses progresse à travers cette nature magnifique et inquiétante, non sans frictions…..

iroquois-interieur-26-555x724Les Iroquois veulent libérer la jeune fille, en particulier Jeune daim, qui va s’opposer aux décisions prises par les sages de la tribu. Ceux-ci auraient pu sans problème exterminer Champlain et ses hommes. Mais terrorisés par les armes à feu, la victoire est acquise par ces conquérants du Nouveau Monde. Elle sera à l’origine de deux siècles de guerre entre Français et Iroquois…..La nature canadienne est le vrai personnage de cette histoire, les paysages aquarellés sont splendides ainsi que les couleurs. La composition des planches sert parfaitement l’histoire des Iroquois et sa tension dramatique. De pleines pages montrent des scènes de toute beauté où hommes, animaux, arbres, lac….. nous font vraiment voyager vers ces espaces nord américains. L’album se termine par un cahier graphique superbe. D’ailleurs à sa sortie, Prugne a exposé une cinquantaine de planches et illustrations grands formats à la galerie Maghen (Paris) qui affirme sa qualité d’artiste complet !

Publicités

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :