A la une

Grève à la Mairie de Gap : Témoignage édifiant d’un employé municipal.

Jeudi 4 mai 2017, les 1200 employés de la mairie de Gap sont appelés à faire grève par l’intersyndicale CGT-FSU-CFDT INTERCO suite à l’échec des négociations concernant, notamment « le plan de lutte contre l’absentéisme » mis en place par le maire Roger DIDIER par une méthode qui s’apparente plus d’un « plan de déstructuration du personnel » et basé, selon les représentants syndicaux sur la « répression et la stigmatisation des agents malades », mais aussi gel des salaires, mise au placard, déclassement, injures…

Les raisons de la grève sont illimitées !

Ce n’est pas faute, pourtant d’avoir été prévenu. Dés 2014, Jean-Claude Eyraud, alors conseiller de l’opposition pour le groupe « Tous capables-Gauche » interpellait l’élu sur le « « mal-être d’un certain nombre d’agents de la Ville de Gap, du CCAS et de la communauté d’agglomération » et d’appeler à « un fonctionnement apaisé ». La seule réponse de Roger Didier fut de déclarer : «Je n’ai pas du tout la sensation qu’il y a un véritable malaise, si ce n’est que, dans une entreprise de 1200 salariés, il y a des difficultés pour certains, des incompréhensions pour d’autres ». Au vu des témoignages nombreux on se demande qui est dans l’incompréhension des autres.

Employé à la mairie de Gap depuis une dizaine d’années et après avoir été dans le secteur privé, « Camille », nous l’appellerons ainsi afin d’éviter les représailles à son encontre, nous livre un témoignage édifiant sur la gestion du personnel par son maire Roger Didier un « petit Sarkozy », selon les propres termes de l’édile qui « déteste les fonctionnaires ». Mépris, mise au placard, injures, déclassement, le quotidien des employés de la « Capitale douce », toutes catégories confondues, semble relevé du déni de service humain… . « Un gamin qui se fait plaisir » et qui pratique, visiblement, une politique d’improvisation en laissant le personnel se débrouiller pour rattraper ses délires. « Camille » fera grève pour la première fois et « ira jusqu’au bout » déclare t-il tant la situation est devenue intenable et se fait ressentir sur la qualité du service rendu aux administrés et aux usagers de la mairie.

Leo Artaud

Publicités

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

1 Comment on Grève à la Mairie de Gap : Témoignage édifiant d’un employé municipal.

  1. Anne Marie Jeanselme-Barneoud // mai 4, 2017 à 5:51 // Réponse

    ont ne nous dit pas tout!!

1 Trackback / Pingback

  1. Développer et embellir Alp’ternatives ! – Alp'ternatives

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :