A la une

« Mélange » de Bernard Joyet

Quand la beauté de la poésie répond à la laideur de l’actualité, « Alp’ternatives » est heureux de vous partager ce « Mélange » texte de Bernard Joyet (issu de son album « autodidacte »).

Au fil de ton plus beau pinceau
Trace des faisceaux de ruisseaux
Pour noyer dans la terre aride
Les rides
Sur un chêne au tronc de roseau
Dessine moi un bel oiseau
Moitié vautour moitié mésange
Mélange

Une chaîne d’enfants repus
En désordre ininterrompu
Panachant un multicolore
Folklore
Des mots tout neufs qui se marient
Au cœur d’une langue fleurie
Où tous les dialectes s’arrangent
Mélange

Il faut contre vents et marées
Tout bigarrer tout chamarrer
Qu’un homme nouveau aboutisse
Métis
Les guenilles et les paillettes
Et les torchons et les serviettes
Le vin de messe et l’eau du Gange
Mélange

Que les nantis et les croquants
Jouent aux vases communicants
Que les quidams et les notables
S’attablent
Que la roupie de sansonnet
Soit l’universelle monnaie
Dans le grand soir de libre échange
Mélange

Les poètes les musiciens
Les modernes avec les anciens
Et les démons avec les anges
Mélange
Puisqu’il faut revoir ta copie
Prends ta palette d’utopie
Sois Micasso sois Pichel-Ange
Mélange

 

Publicités

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :