A la une

Voter en pensant à demain…

éditorial du numéro 26 d’Alp’ternatives.

Emmanuel Macron aura sans doute une large majorité à l’Assemblée Nationale. L’inversion du calendrier et le mode de scrutin (majoritaire à 2 tours) sont des machines à construire des majorités présidentielles et à minimiser les oppositions.

Le grand chamboule-tout de la présidentielle va continuer et ainsi fragiliser encore plus les vieux appareils (LR et PS) qui nous ont servi la même soupe ultra-libérale depuis plus de 30 ans. Le rejet des vieilles tambouilles austéritaire n’apportera pourtant pas une politique nouvelle. La tapisserie est neuve mais le mur est le même : c’est celui de l’argent roi. Nous avons espéré fin avril que la très belle campagne de Jean-Luc Mélenchon se termine par une victoire. Nous aurions préféré construire (et peut-être nous battre) face à un président tourné vers l’écologie et la réforme de nos institutions… Nous aurons finalement un habile représentant du clan patronal.

Les élections législatives de dimanche nous pose pourtant une question politique centrale : quel vote aujourd’hui pour commencer à construire demain ?

Sur le nord de notre département, nous affirmons sans aucune hésitation : il faut utiliser le bulletin de vote Agnès Antoine et Bernard Leterrier. Il représente la convergence citoyenne du 05, une démarche nouvelle qui allie alternatives locales et propositions globales. Cette dynamique, qui a sans doute ses imperfections, est issue d’un constat simple : nous devons agir sur le réel au cœur de tous les espaces à transformer, du parlement à nos communes, de la planète à notre quotidien. La convergence nous dit : l’élection est un des outils à notre disposition (nous l’utilisons sans équivoque) mais nous serons dès demain sur le terrain des luttes et des constructions citoyennes. Entre une droite divisée comme jamais et un député-cumulard sortant passant sans honte des rangs de la gauche au soutien d’un gouvernement de droite, les chances d’une présence au second tour d’Agnès Antoine sont réelles et chacun doit faire sa part dimanche pour qu’elle devienne réalité.

Sur le sud du département, la Convergence Citoyenne a pris la décision difficile de se retirer. L’impossibilité d’un dialogue avec France Insoumise et le peu de goût d’un jeune mouvement citoyen pour des luttes électorales fratricides ont fini par décider ce retrait. Il y aura au final 4 candidatures à gauche (LO, PS, PCF et FI). Notre journal a pris le temps d’une rencontre avec le militant pacifiste Pierre Villard et la candidate insoumise Éléonore Flandin. Nous souhaitons que les citoyens aient toutes les informations pour prendre une décision ce dimanche. Face à un gouvernement antisocial, le bulletin de vote peut aussi être un signe de résistance.

Il faudra prendre le temps d’un bilan de cette période électorale. Les pièges de la 5ème république se sont encore une fois refermés sur les espérances populaires. L’urgence écologique nous appelle à la créativité pour changer sans attendre nos modes de vies et de productions. L’urgence sociale saura nous trouver dans les luttes et dans toutes les actions de solidarités. L’urgence citoyenne nous oblige à faire vivre des espaces d’actions et de réflexions, à inventer une mode d’organisation en phase avec nos aspirations. C’est bien notre système représentatif qui est défaillant, notre système capitaliste qui est à bout de souffle. Et même si le chemin semble escarpé, c’est d’un élan révolutionnaire dont nous avons besoin.

Laurent Eyraud-Chaume.

ps : Notre journal, Alp’ternatives, tiendra sa fête annuelle les 22 et 23 septembre avec pour thème central : la presse. L’association Ensemble-PACG 05 y tiendra son assemblée générale. Nous vous informerons de tout ceci rapidement.

Publicités

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

2 Comments on Voter en pensant à demain…

  1. Martine COROSU // juin 8, 2017 à 7:19 // Réponse

    Je regrette profondément que la convergence05 de la 1ère circo ait balayé la décision qu’elle avait prise 6 mois auparavant. Le choix du candidat avait pourtant été réfléchi. A croire que ce mouvement atypique est bien fragile face aux péripéties du combat politique. J’affirme que la candidature de Pierre Villard, rejeté par la convergence, reste une candidature légitime pour porter au niveau national les valeurs de justice, d’égalité, de partage, de paix et défendre la ruralité indispensable à notre département.

    • Chacun peut avoir son point de vue. Mais ce n’est pas la candidature de pierre qui a été rejeté mais le fait que la convergence présente une candidature…ce n’est pas vraiment la même chose…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :