A la une

« Réparer les vivants »

2015 juin Theatre de Sartrouville "Réparer les Vivants" d’après le roman de MAYLIS DE KERANGALversion scénique et mise en scène SYLVAIN MAURICE avec Vincent Dissez, Joachim Latarjet assistanat à la mise en scène Nicolas Laurent scénographie Éric Soyer costumes Marie La Rocca composition originale Joachim Latarjet lumière Éric Soyer en collaboration avec Gwendal Malard
On ne peut sortir vraiment indemne de l’adaptation théâtrale du roman de Maylis de Kerangal. Le comédien Vincent Dissez, accompagné du musicien Joachim Latarjet, livre sur le plateau du Théâtre La passerelle de Gap une heure trente d’un texte fin, rythmé et polyphonique qui fait ressentir la pulsation vitale d’un cœur.
Récit d’une transplantation cardiaque, « Réparer les vivants » est une course contre la montre, contre la mort, de 24h. C’est le récit, documenté et ancré dans le réel, d’une chaîne humaine incroyablement efficace pour, au delà du tragique d’une mort accidentelle, faire triompher la vie. L’écriture romancée se prête à une interprétation sensible. Vincent Dissez se laisse habiter par les émotions de chaque personnage. Il est le plaisir du surf, la vie foudroyée d’une mère, la colère d’un père, les doutes d’un infirmier… Il respire, transpire les accélérations et les temps suspendus d’une journée à couper le souffle. Il nous transporte dans chaque intimité, dans les contradictions et les choix nécessaires à chaque vie qui s’entrechoque. Théâtre-récit, documentaire, théâtre-roman, « Réparer les vivants » est un théâtre du temps présent, révélateur de notre rapport à la vie et hymne au service public hospitalier.
L’une des forces scéniques de cette création, mise en scène par Sylvain Maurice, est d’utiliser sans complexe les « outils » du théâtre, création lumière millimétrée, dispositif scénographique en mouvement et diffusion sonore à 360° degrés, pour mieux les faire oublier et laisser le texte et l’interprétation garder « la main » sur nos émotions. Le public, sous le choc, ressort du théâtre comme d’une salle d’opération : plus vivant qu’en y entrant !
LEC
Ps : Vous pouvez découvrir ce spectacle en tournée ou ce soir et demain à Gap (13 et 14 mars) http://www.theatre-la-passerelle.eu/spectacle/reparer_les_vivants 

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :