A la une

Des Vaccins ? Pourquoi faire ?

Fabrique à idées

Depuis le 1er janvier 2018, 11 vaccins sont obligatoires pour les nouveaux nés.

Le livre de Lise Barnéoud « Immunisés » sorti en juillet 2017 nous a amené à nous poser de nombreuses questions auxquelles nous souhaitons répondre avec l’aide du Dr Laurence Pelissier du CHICAS, spécialiste des vaccins.

Histoire des vaccins ? Comment sont-ils fabriqués? Pourquoi se vacciner contre une maladie presque éradiquée ? Qui protège-t-on lorsqu’on se vaccine ? Quels sont les intérêts des firmes pharmaceutiques et leur influence sur les décisions publiques ? Pourquoi la méfiance envers les vaccins d’une grande partie de la population ? Qu’est ce qui se fait dans les autres pays ? Peut-on risquer un retour des maladies infectieuses ?

Ce débat aura lieu le 17 Mai 2018, à 20h salle de la Mutualité, Immeuble le Saint Denis, passage Montjoie

logo


Le 22 mars 2018 notre thème de débat était « Comment stopper Macron ? »

Après un tour d’horizon de la situation nationale, nous nous sommes centrés sur 2 problèmes qui nous touchent localement : la privatisation des barrages et les transports liés à la grève de la SNCF. En essayant de chaque fois se poser la question : quelle action mener ?

Vu notre nombre difficile d’envisager d’envahir l’Élysée (quoique avec des loups…) ou de faire une ZAD à l’intérieur du barrage de Serre Ponçon, ou de bloquer tous les bus…

– Pour les barrages quelques réflexions après la manifestation sur le barrage du Sautet : quand le patrimoine est vendu on augmente la dette (car on se prive de rentrées régulières). C’est aussi un risque pour la sécurité, pour l’approvisionnement…Nous nous sommes promis de reprendre ce thème.

– Pour les transports : le soutien aux cheminots est indispensable car si la SNCF plie ce sera terrible ! Mais notre action doit aussi tenir compte des citoyens/usagers. Les cibles sont l’état et la région. Il faut mettre en avant que le train est plus intéressant au niveau environnemental.

action-1Nous avons décidé de nous centrer sur les bus qui remplacent les trains. Puisqu’ils ne peuvent accueillir ni les vélos, ni les fauteuils handicapés, ni les poussettes (alors que c’est possible dans le train) nous allons nous présenter avec nos vélos, skis, etc.

Cette action a eu lieu le vendredi 20 avril et a été couronnée de succès (!…) puisque nous étions une trentaine avec une dizaine de vélos et que toute la presse locale était là (voir le site de l’Alp’ternatives). Nous avons demandé au chauffeur de rentrer nos vélos ce qu’il a refusé gentiment nous permettant ainsi de démontrer que le train était indispensable.

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :