A la une

7 et 8 novembre 2018 : MOBILISATION GÉNÉRALE POUR SAUVER LA FRATERNITÉ et LA SOLIDARITÉ

Les 7 et 8 novembre auront lieu deux grandes manifestations de soutien aux 3+4 de Briançon poursuivi.e.s pour délit de solidarité. Aujourd’hui (7nov), à partir de 18h30, salle Queyron à Guillestre, se déroulera une grande soirée de soutien à la Solidarité, pour la défense des 3+4 de Briançon. Massilia Sound System (show case), la compagnie KTA, et Passport Quartet soutiendront de tout leur talent la cause de la Fraternité envers les exilé.e.s et les accusé.e.s. Le 8, à Gap, durant toute la journée du procès un immense rassemblement aura lieu Place Saint Arnoux, face au Palais de Justice. De nombreuses personnalités, des groupes de musique, viendront soutenir nos amis, nos frères et sœurs accusé.e.s d’aider les exilé.e.s, une accusation qui fait honte à la République, à la dignité des hommes et des femmes qui ont eu des parcours dangereux pour venir jusqu’à nous. Ce procès est en réalité celui des lois absurdes et inhumaines. Les coupables ne se tiennent pas là où l’ont croit dans le boxe des accusé.e.s mais là où se trouvent l’accusateur public qui représentera, en l’occurrence, les lois injustes contre la solidarité.

Lors de la conférence de presse tenue le mardi 30 à Gap, l’association Tous Migrants a expliqué l’ampleur des violation du droit à la frontière par les forces de police contre les exilé.e.s. Des renvois illégaux en Italie, en passant par la falsification de documents ou leurs destructions, la violence et les humiliations, etc.. Un certain nombre de membres de la police ne se comporte pas de façon « républicaine » mais « anti-républicaine ». Des associations ont porté plainte devant la justice pour que s’arrête de telles exactions, car, il faut le dire, haut et fort, une partie des forces de sécurité engendre l’insécurité. Et chose incroyable, à l’époque de Schengen, l’Italie a cru nécessaire de mettre des forces de police à la frontière pour que la police française respecte le droit international en matière de migration !  Pour eux et cela est vraiment étonnant, il y a une violence de l’État français contre les exilé.e.s doublée d’un contrôle aux faciès ! Sur la frontière de Montgenèvre, il est ahurissant que ce soit M. Salvini qui fasse la leçon à la France ! Cela laisse pantois et montre la nécessité de lutter pour sauver la Fraternité et la Solidarité.

Apportons notre soutien aux manifestations du 7 et du 8 novembre

Liberté pour les 3+4 de Briançon

Suppression du « délit de solidarité »

Respect absolu du droit international à l’égard des exilé.e.s

Sébastien Grandis

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :