A la une

Lignes THT : Communiqué sur l’arrêt des travaux

Avenir Haute Durance –

Le 8 août 2018, le Tribunal administratif de Marseille annulait l’arrêté préfectoral autorisant RTE à détruire potentiellement 57 espèces protégées, entraînant de fait l’arrêt de son projet de rénovation du réseau électrique en Haute-Durance. En effet, RTE avait décidé de « passer en force » sans attendre le résultat des procès pour débuter les travaux.

Alors que l’appel déposé par RTE et le ministère de l’Écologie devrait bientôt être jugé, l’association Avenir Haute Durance souhaite dénoncer trois faits intervenus depuis l’arrêt du chantier :

– La suspension du versement des sommes promises aux communes au titre du Plan d’Accompagnement de Projets (PAP). Ce versement est conditionné par le début des travaux et n’est en aucune façon lié aux déboires judiciaires de RTE.

Certaines communes ont déjà engagé des travaux et nous combattrons à leur côté, y compris sur le terrain judiciaire si nécessaire, toute forme de chantage qui consisterait à retenir ces sommes plus longtemps.

– La « suspension » des commissions de suivi des travaux mises en place par la préfecture, et en particulier le comité de suivi des mesures Eviter-Réduire-Compenser (biodiversité) et la commission d’évaluation du préjudice visuel. Si, comme RTE l’affirme, 90% des pylônes sont déjà construits, alors il est inacceptable que les mesures de réduction des impacts du projet prennent du retard.

– L’abandon des travaux du projet P7 (ligne reliant le barrage de Serre-Ponçon à Embrun) dont nous réclamons le maintien.

Nous sommes étonnés que RTE renonce à une partie de ses investissements au détriment de l’économie du département, et s’affranchisse de la condition « de mettre en œuvre la totalité de ces projets (P1 à P7) » imposée par la conclusion de l’enquête publique.

Mais surtout, nous alertons les élus et les gestionnaires du nord du département sur la fragilisation supplémentaire du réseau ainsi engendrée : toute l’alimentation de la Haute Durance repose désormais sur les 2 lignes aériennes contiguës entre Chorges et Embrun. Or le samedi 2 février 2019, ce secteur a fait l’objet d’une panne de réseau à grande échelle nécessitant l’évacuation des télésièges de la station de Réallon. La sécurité électrique est un enjeu majeur qui doit préoccuper les élus et nous sommes à leur disposition pour préciser ce point essentiel.

L’imminence du jugement de l’appel déposé par RTE ne doit pas faire oublier l’instruction de notre plainte concernant les 442 manquements relevés par les services de l’Etat (MISEN), qui ont fait des petits depuis lors…

Enfin, nous déplorons l’impossibilité d’obtenir les chiffres de consommation électrique en Haute Durance. Ils sont l’alpha et l’oméga du projet de RTE. Nous les demandons depuis 2013 sans succès malgré l’aval d’une ministre dans sa « réponse du gouvernement à la question de la députée Isabelle Attard », publiée au JO du 31 mai 2016. Nous réitérons ici publiquement notre demande de publication de ces chiffres.

En savoir plus : lire le site officiel de RTE : https://www.rte-france.com/…/renovation-electrique-de-la-ha…

www.avenirhautedurance.com

AHD
BP 16
05200 Embrun

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :