A la une

Des terroristes envahissent un camping à Hendaye

Hier soir vers 21h, des terroristes déguisés en force de l’ordre ont semé la panique dans un camping d’Hendaye. Les campeurs ont résisté comme ils ont pu en édifiant des barricades. L’affrontement a duré une demi-heure puis les terroristes se sont retirés. La consternation régnait parmi les campeur.es. Mais que fait la police ? Comment une aussi importante force terroriste a-t-elle pu se constituer et franchir les contrôles de police ? Il paraît que le Ministre Castagner avait pourtant mobilisé 13 600 personnels pour assurer la quiétude du club med. devant recevoir quelques huiles, il est vrai qu’ils étaient stationnés autour de Biarritz ! Encore une fois il faut dénoncer l’insécurité des campings populaires qui semblent être laissé à l’abandon par le gouvernement. La France n’est plus un pays sûr. On se croirait dans une favela brésilienne. Certains n’hésitent pas à parler de collusion entre Castagner et les terroristes. Ce serait, affirment-ils, des embryons d’escadrons de la mort de sinistre réputation ou des espèces de milices qui sévissaient durant la deuxième guerre mondiale. Le parallèle, sans doute faux, est évocateur de la tension qui règne au pays basque mais qui risque de s’étendre à toute la France. Il y a une mesure que le gouvernement doit prendre d’urgence s’il veut rétablir un minimum de sérénité, démissionner Castagner de son poste, il y va de la sécurité publique.

Jean-Paul Leroux

 

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :