A la une

RETRAITES : La guerre des mondes aura bien lieu !

Vous ne le savez peut-être pas mais notre système de retraite est le meilleur au monde. Même s’il est moins bien qu’avant les premières déstructurations de ces dernières années, il reste, malgré tout, solide et viable. 

Eh oui ! Voilà une idée que vous n’avez plus l’habitude de lire. Le système par répartition et tel qu’il a été pensé par le programme du Conseil national de la Résistance est viable, solide et pertinent. En voilà une bonne nouvelle ! Et malgré son Q.I qui crève les plafonds de son propre entendement, Luc Ferry télé-philosophe, se trompe lorsqu’il dit qu’il faut travailler forcément plus longtemps… Parce que l’espérance de vie en bonne santé baisse. Voilà une moins bonne nouvelle. Tous les experts spécialistes en spécialités spécialisées sont unanimes: il suffit de créer  1 millions et demi d’emplois et l’affaire est dans le sac ! Et voilà ce qui ne marche pas… Ce n’est pas la retraite le problème, c’est le travail. Pas suffisamment d’actifs pour payer les pensions des nouveaux arrivants de ce temps de jours heureux. 

A qui profite le crime?

C’est bien connu, ni le temps, ni le costard ne font rien à l’affaire: quand on est libéral, on est libéral ! Comment peut-on penser autrement que par le petit bout financier et laisser cette manne énorme dans d’autres mains que celles des poches des rentiers du capital? Lorsqu’on veut fermer une ligne de train, on s’arrange pour que celui-ci n’arrive plus jamais à l’heure et on va dire aux gens “voyez ! ça ne fonctionne pas”. On fait la même chose avec le système de retraite: on nourrit un chômage structurel de masse (oui, le chômage est de la responsabilité du patronat et de l’état), on baisse les cotisations au nom du “pouvoir d’achat” (qui n’est autre qu’un pouvoir d’endettement et d’asservissement aux banquiers) et on dit aux gens “voyez ! y a trop de tire au flanc, les caisses sont vides, il faut changer pour un système par capitalisation”… Certes… on y va pas directement mais par petites touches et la réforme en cours consiste à adapter la machine à cette fin. On se fiche, par ailleurs, de la philosophie de solidarité du système qui sert aussi à vivre ensemble. Là on a perdu Luc Ferry ! 

L’égalité versus l’arasement :

Le projet du gouvernement est l’arasement du système en supprimant les “régimes spéciaux”, d’une part, enfin… Pas celui des élus ! et d’instaurer un système de points sans valeur fixe: vous saurez combien vous avez de points mais pas ce qu’ils valent. Fini les soirée torrides où vous vous imaginiez déjà en amoureux sur une croisière avec des chanteurs des années 80, vous ne saurez pas si ce sera possible. En cas de crise monétaire, par exemple, votre retraite vaudra… d’aller vous faire voir aux restos du cœur ! C’est déjà le cas pour beaucoup mais là ce sera égal pour tous. Le ministre parle de justice sociale et d’équité en ramenant vers le bas l’ensemble des régimes. Mais l’égalité, qu’est-ce que c’est? Imaginez que nous soyons derrière un mur qui obstrue la vue sur mer… Les plus grands profitent de la vue et les plus petits se contentent de regarder les briques… L’égalité consiste à permettre aux plus petits d’avoir un marchepied pour voir aussi la mer. C’est ce marchepied que le gouvernement se propose de supprimer. Mais il remet en cause, également, la valeur humaine de la retraite en opposant la solidarité des générations face à l’individualisation. Or, à ce jeu là, ce sont les femmes qui vont y perdre le plus parce que ce sont elles qui sont le plus impactées par la précarisation généralisée et les moins bien loties sur l’étal du “marché du travail”… Autrement dit, vu d’un libéral, la femme est un produit de base qui doit rester bon marché et coûter le moins possible à la retraite. 

Le gouvernement a déjà annoncé qu’il n’y aura pas de négociations avec les partenaires sociaux  mais une “concertation”… et éventuellement un grand débat. MDR LOL ! En langage clair: les jeux sont faits mais il reste quelques petits amuse-gueules, venez en profiter. La CFDT annonce qu’elle s’opposerait à l’allongement de l’âge de départ… ça tombe bien, ce n’est pas le sujet et on reconnaît bien là la CFDT dans sa célérité à ne défendre que ce qui n’est pas attaqué. Il reste une conscience intersyndicale au pays de la Sociale, la CGT-FSU-SOLIDAIRES 05 vous invite à venir vous informer et débattre lors d’un rassemblement prévu à Gap devant le CARSAT (Boulevard Pompidou) et ensuite à la salle L’impro (sous les arcades face au théâtre) ce mardi 24 septembre à 18h30 et 19 heures. 

La guerre des mondes aura bien lieu. Alors que sur la Terre entière se lèvent des consciences que nous sommes tous sur le même bateau, nous sommes face à une partie puissante qui pense le chacun pour soi et inévitablement le tous contre tous et vaille que vaille, quelle qu’en soit les conséquences, veut nous l’imposer. 

Leo Artaud 

Communiqué Intersyndicale : 

0001 (7)

A la sortie de la guerre, en 1946, les forces issues de la Résistance ont créé la Sécurité Sociale pour tous. Macron et son gouvernement mettent en place l’insécurité sociale pour tous !

Aujourd’hui, le gouvernement veut inverser la logique de notre système  de retraite en mettant en place un système d’enveloppe fermée (14% du PIB au maximum)… logique qui a conduit le système de santé en situation de crise exceptionnelle et c’est ce qui nous fait souffrir dans nos établissements ! Un tel système conduirait à baisser régulièrement le niveau de pensions !

Oui, l’objectif de la réforme est de bloquer définitivement la part des richesses que nous affectons collectivement à nos retraites !

Cette réforme, non seulement veut diminuer les pensions de retraite, mais ne prend plus en compte la pénibilité de nos métiers. C’est complètement inégalitaire !

Plutôt que dire il y a des professions où la pénibilité n’est pas prise en compte, alors supprimons là pour tout le monde. Non, il faut au contraire l’appliquer à tous les métiers pénibles !

L’espérance de vie en bonne santé est aujourd’hui à 64 ans. Mais elle est bien inférieure dans de nombreux métiers !

Cela justifie un dispositif de pénibilité qui doit être effectif autant dans le public que dans le privé ! Il faut tous qu’on soit à l’offensive ! Et public / privé, c’est le même combat !

La question de fond importante est : quelle part des ressources on  consacre à la protection sociale ?

Et aujourd’hui, le partage des richesses pose un très gros problème !

 

Et sur cette bataille, il faut y être tous ensemble !

 

L’objectif recherché : c’est de tout basculer sur le secteur marchand et les assurances ! Que ce soit pour la santé ou que ce soit pour les retraites ! ça sert à multiplier les sources de profits pour les investisseurs ! Et cela ça coute beaucoup plus cher à la collectivité !

 

Oui, les seuls gagnants de cette réforme seraient les banques et les assurances ! Ce serait un recul sociétal de près de 80 ans !

 

On ne veut pas que notre argent aille dans les mains des assureurs qui vont le placer en Bourse et qui vont en planquer une grande partie dans les paradis fiscaux !

 

Pour résumer, ce serait : « Un système qui doit conduire à la baisse de toutes les pensions, avec un départ plus tardif pour tout le monde ! ».

 

Nous devons expliquer partout cette énorme escroquerie de manière pédagogue !

 

Mobilisons nous fortement mardi 24 septembre 2019 pour dire non au projet Macron-Delevoye de « réformé des retraites ».

 

L’intersyndicale CGT – FSU – SOLIDAIRES 05 appelle l’ensemble des salarié-es, retraité-es, jeunes et privé-es d’emploi à se rassembler le mardi 24 septembre :

 

A 18 h 30 devant la CARSAT de GAP, 90 Bd Georges Pompidou

 

Puis à participer nombreuses et nombreux à la conférence débat sur les retraites qui se tiendra :

 

A 19 h 00 Salle de L’Impro, 120 Bd Georges Pompidou

 

avec la présence de Régis Mezzasalma, Conseiller confédéral Retraites CGT.

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :