A la une

[Hautes-Alpes] Les AED en lutte et en grève

Aujourd’hui, jeudi 20 mai, un appel à une mobilisation nationale des assistant.e.s d’éducation en collège et lycée pour leurs conditions d’emploi et de travail a lieu. Dans les Hautes-Alpes, des AED sont en grève et le fonctionnement de certains établissements est perturbé pour la cinquième fois depuis décembre dernier (ex : à Guillestre).


Communique SUD-Education 05

Contre les pressions hiérarchiques et la précarité de leurs conditions d’emploi : les assistant.e.s d’éducation à nouveau en grève 

Initié par la coordination nationale des collectifs d’AED (assistant.e.s d’éducation), un nouveau mouvement de grève a lieu ce jeudi 20 mai 2021 avec une manifestation nationale à Paris et soutenu par de nombreuses organisations syndicales dont SUD éducation (voir pièce jointe). 

Après une journée de grève historique par son ampleur le 5 décembre 2020, il s’agit de la cinquième mobilisation des AED, personnels parmi les plus précaires de l’Éducation nationale. Dans les Hautes-Alpes, des AED sont à nouveau en grève dans plusieurs établissements du département. Certaines vies scolaires sont fermées (comme à Guillestre). En première ligne depuis plus d’un an dans le contexte de la crise sanitaire, les surveillant.e.s sont celles et ceux qui permettent aux collèges et lycées de fonctionner en temps normal comme depuis la ribambelle des protocoles sanitaires successifs du ministère. Ce sont elles et eux qui accueillent les élèves, veillent au respect des gestes barrières des élèves sur tous les moments et lieux pendant lesquels le brassage est inévitable (permanences, récréations, self, internat). 

Indispensables, illes sont pourtant méprisé.e.s par l’administration qui profite de leur précarité pour leur imposer une pression inacceptable et pour s’affranchir régulièrement du cadre réglementaire : 

• temps partiels imposés et salaires bloqués au SMIC pendant 6 ans • signatures de CDD successifs pendant 6 ans (la majorité sont des contrats d’un an) • changements d’emploi du temps au bon vouloir des chef.fe.s d’établissement • menaces et chantages sur le renouvellement de leurs contrats 

• aucune formation professionnalisante 

Les AED méritent des conditions d’emploi et de travail dignes ! Illes doivent être reconnu.e.s à la hauteur de leur importance dans les collèges et lycées. Illes méritent de meilleurs salaires, un statut de fonctionnaire, une reconnaissance de leur métier. 

SUD éducation 05 soutient l’ensemble des AED mobilisé.e.s et tou.te.s celles et ceux qui n’ont pas osé le faire par peur de voir le renouvellement de leur contrat menacé.

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :