A la une

[Briançon] Refuges Solidaires réintègre les Terrasses Solidaires 

COMMUNIQUE DE PRESSE // 30 novembre 2021 

L’association Refuges Solidaires réintègre le tiers-lieu briançonnais Terrasses Solidaires ce mercredi 1 décembre, après 5 semaines hors des lieux. 

Historique de la situation : 

Mercredi 25 août 2021 : Ouverture du tiers-lieu Les Terrasses Solidaires. Ces locaux sont dimensionnés, imaginés et structurés pour héberger 60 personnes. Au-delà de ce seuil, les conditions ne sont plus réunies pour maintenir un accueil digne et en toute sécurité, et implique de fait l’apparition de problèmes humains, d’hygiène, de logistique, etc. Ce même jour, les associations Refuges Solidaires, Tous Migrants, EKO! (projet Low-tech & Réfugiés) et Médecins du Monde aménagent dans le tiers-lieu. 

Dimanche 24 octobre 2021 au matin : Alors que près de 230 personnes exilées sont hébergées, soit près de 4 fois plus que la norme, la SCI Terrassociée, propriétaire du bâtiment, en accord avec l’association de gestion, demande à contre-coeur de suspendre les activités d’hébergement menées par l’association Refuges Solidaires au sein du tiers-lieu. 

Ce même dimanche 24 octobre au soir : Près de 230 personnes exilées dorment dans la gare de Briançon tout comme la nuit suivante. 

Mardi 26 octobre : Sous la menace d’une intervention policière imminente, l’Eglise Sainte-Catherine ouvre ses portes pour mettre les personnes à l’abri. Pendant 4 jours, les personnes exilées dorment dans l’Eglise. 

Samedi 30 octobre : L’Eglise reprenant ses activités paroissiales, des personnes solidaires font une tentative d’occupation d’un ancien centre de vaccination inutilisé et approprié pour de l’hébergement d’urgence, afin de mettre les personnes à l’abri, tentative rapidement avortée. La paroisse ouvre de nouveau ses portes, cette fois-ci au sein de l’annexe paroissiale Sainte-Thérèse pour mettre les personnes à l’abri. Au fil des jours les activités pour lesquelles cette salle paroissiale est destinée reprennent. C’est donc sur le terrain de cette annexe paroissiale, sous des tentes et barnums, que les personnes exilées dorment plus d’une semaine, alors même que les températures sont négatives la nuit. Face à cette situation, à l’approche de l’hiver, Refuges Solidaires sollicite l’appui d’ONG humanitaires.

Samedi 13 novembre 2021 : Médecins sans Frontières répond favorablement en proposant l’installation, sur le terrain paroissial, d’une de leurs tentes humanitaires afin de mettre les personnes exilées à l’abri. La tente, montée par Médecins sans Frontières avec l’appui de bénévoles briançonnais, est un dispositif généralement monté sur un théâtre de catastrophe naturelle, déployé lorsque les crises sont telles, que l’Etat n’est pas en mesure de faire face. 

Les pouvoirs publics, grands absents des mobilisations autour de l’accueil des personnes exilées : 

Au cours de ces cinq dernières semaines, associations, bénévoles, solidaires, citoyens, n’ont cessé d’alerter les pouvoirs publics et notamment la préfecture quant à la situation d’extrême précarité pour les personnes exilées. Après un long silence, pesant et lourd de sens, la préfecture a finalement répondu par le biais d’une lettre adressée à Refuges Solidaires. Dans ce courrier, elle concède la présence de personnes sans solution d’accueil et d’hébergement dans le Briançonnais, mais réfute la nécessité de lieux d’accueil d’urgence en mettant par la même occasion en cause la légitimité des associations et oppose ainsi une fin de non-recevoir à nos conditions de réouverture de l’accueil au sein du tiers-lieu des Terrasses Solidaires. 

Une décision du référé liberté déresponsabilisant l’Etat et responsabilisant les acteurs associatifs : 

Le mardi 30 novembre 2021, le Tribunal administratif de Marseille rend une décision peu satisfaisante suite à la requête en référé déposée par l’association Tous Migrants. En effet, celui-ci ignore les prérogatives de l’Etat en matière d’hébergement d’urgence et laisse la responsabilité aux associations et notamment à Refuges Solidaires de l’accueil des personnes exilées. Les associations réaffirment cependant la nécessité que l’Etat vienne en aide et assume son rôle et sa responsabilité de mise à l’abri… 

Décision collective de ré-intégrer l’hébergement aux sein du tiers-lieu Les Terrasses Solidaires : 

Face à cette réponse sans appel, et ne pouvant pas laisser des personnes en danger à Briançon, Refuges Solidaires a décidé, une fois de plus, d’essayer de proposer un accueil décent aux personnes exilées. 

C’est ce pourquoi, ce mercredi 1 décembre 2021, les Terrasses Solidaires rouvrent leurs portes à l’association Refuges Solidaires pour accueillir 60 personnes exilées. Dans le même temps, l’association Refuges Solidaires, en partenariat notamment avec le Secours Catholique, organise l’hébergement des personnes exilées supplémentaires au sein de la tente mise à disposition par Médecins sans Frontières, dans des conditions précaires et dans la limite de sa capacité ; sans pour autant avoir une solution pérenne pour les futurs dépassements d’effectifs. 

Les raisons du retour : 

Refuges Solidaires justifie : 

– d’une équipe de salariés à 80% de son effectif – le dernier poste est en cours de recrutement, 

– d’une tente mise à disposition par Médecins sans Frontières sur le terrain paroissial de Sainte Catherine. Ce second lieu, temporaire et précaire, géré en partenariat avec le Secours Catholique et Refuges Solidaires, permet d’absorber quelques dizaines de personnes lorsque la jauge des Terrasses Solidaires sera dépassée. 

La semaine dernière, la Croix-Rouge Française a repris les campagnes de tests covid et la génération de pass sanitaires. Cependant, certaines contraintes qui pourraient reconduire à des dépassements de jauges perdurent, notamment : 

– la fréquence des campagnes de test trop faible, 

– l’accès limité aux transports en commun, 

– l’absence de solutions d’hébergement d’urgence mises en place par l’Etat via le 115. 

Bien que toutes les conditions ne soient pas complètement réunies, le froid précipite la reprise des activités de Refuges Solidaires au sein du tiers-lieu Les Terrasses Solidaires, avec les risques que cela représente. 

Comment contribuer : 

– Bénévoles 

– soutien financier aux Terrasses Solidaires : www.helloasso.com/associations/les-terrasses-solidaires/collectes/ouverture-un-tiers-lie u-d-accueil-et-solidarite-a-briancon 

– soutien financier à Refuges Solidaires : www.helloasso.com/associations/refuges-solidaires/formulaires/1?fbclid=IwAR3BBTl10Q YV5iq2Kilan83NMgnjUs77XSwLpftRkwzw2nKgp0ueIf7oNdc 

Présentation de Terrasses Solidaires : 

Les Terrasses Solidaires est un tiers-lieu pour l’accueil et l’Économie Sociale, Solidaire et Écologique du Briançonnais. Depuis août 2021, il accueille sur ses 3 premiers étages plusieurs structures en lien avec l’accueil des plus vulnérables : Refuges Solidaires, Médecins du Monde, EKO! (avec son programme Low-tech & Réfugiés) et Tous Migrants. La suite des travaux va permettre d’accueillir un panel plus large d’acteurs du territoire courant 2022.

www.lesterrassesolidaires.org 

Présentation de Refuges Solidaires : 

Refuges Solidaires est une association dédiée à l’accueil digne des exilés de passage dans le Briançonnais. Depuis 2017, bénévoles, salariés et généreux donateurs se mobilisent pour offrir un toit et un repas à ceux qui n’en ont pas.

Contacts presse : 

– Les Terrasses Solidaires – contact@lesterrassessolidaires.org 

Mme Marjolaine Bert – administratrice – 07 83 91 59 52 

Mr Sylvain Eymard – gestionnaire – 06 19 75 00 65 

– Refuges Solidaires – collectifrefugesolidaire@gmail.com 

Mr Max Duez – administrateur – 06 81 12 23 92

Nous soutenir pour développer et embellir Alp’ternatives !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :