ASSASSINS

Un survivant explique (Dauphiné Libéré du 30 novembre 2021) que les futur-es noyé-es avaient appelé à l’aide les anglais et les français pour être secouru.es : Réponse des anglais, vous êtes du ressort des autorités françaises, réponse des français, vous êtes du ressort des autorités anglaises. Il s’agit d’un ASSASSINAT. 

Les frontières tuent, les assassins nous gouvernent. Et c’est nous qui les avons mis au pouvoir, nous sommes responsables de leur inhumanité. Honte à eux, Honte à nous.

Leurs lois et leurs accords tuent.

Ils ont noyé une famille dont les enfants ressemblent à s’y méprendre à mon petit fils et à mes petites filles. C’est comme s’ils les avaient tué-es. 

ASSASSINS.

Je n’en peux plus de leur lâcheté, de leur hypocrisie, de leur langue de bois, de leur politique mortifère. Je n’en peux plus des médias complices, des journaux de Bolloré, des prêcheurs de haine qui hantent l’actualité, je n’en peux plus des débiles qui soutiennent ces êtres déments. Je n’en peux plus de ceux et celles qui pensent qu’ils posent de bonnes questions en apportant des mauvaises réponses. Non, leurs questions sont mortelles, elles justifient par avance les drames, elles alimentent l’ultra-droite de « génération identitaires », elles arment moralement et réellement ceux du groupuscule « remigration ». Et pour ne pas perdre des voix électorales ces politiciens de bas étage ont laisse mourir, mes frères, mes sœurs, sous prétexte que c’est à l’autre d’intervenir.

La France et l’Angleterre TUENT les êtres humains.

Oh, elles tuent sans faire de bruit, elles pensent même être dans le droit et la justice alors qu’elles organisent des conditions invivables pour des êtres humains qui les conduisent à périr en mer.

En réponse à leur inactivité, à leur responsabilité, ils augmentent les forces de police. Ils ne changent rien à leur politique mortifère. Ils s’enferrent dans une politique qui laisse toute la place possible aux passeurs et après ils font la chasse aux passeurs pour faire croire qu’ils font quelque chose, et laissent les être humains se noyer pour une question de limites.

La  limite de leur politique, c’est la MORT. 

Elles savaient que cela allait arriver, tout le monde savait que la Manche était en train de devenir la Méditerranée. Elles savaient et Elles ont laissé mourir des personnes au prétexte que ce n’étaient pas à elles mais aux autres d’intervenir. Honte à la France et à l’Angleterre.

Elles méritent d’être traînées devant le tribunal pénal internationale comme complice des passeurs,  pour non assistance à personnes en danger, pour avoir contrevenu à l’article 223-1 du code pénal et celui 223-6 alinéa 2. La politique française est criminelle. La politique anglaise est criminelle. 

Pas la peine de montrer du doigt la Hongrie, la Pologne, la Grèce, la Turquie, etc.. Les politique de la France et de l’Angleterre sont des politiques anti-humaines car anti-migratoires. 

Un migrant ne fait pas beaucoup de bruit, il ne vote pas, il est citoyen du Monde mais dans son cas la mondialisation est un gros mot. Celle-ci n’est « heureuse » que pour le fric, pour les êtres humains, elle est l’enfer. 

Nos États sont les organisateurs de l’Enfer.

Jean-Paul Leroux en colère

30 novembre 2021

3 commentaires

  1. bravo

    Le mar. 30 nov. 2021 à 20:35, Alp’ternatives a écrit :

    > Laurent Eyraud-Chaume posted:  » Un survivant explique (Dauphiné Libéré du > 30 novembre 2021) que les futur-es noyé-es avaient appelé à l’aide les > anglais et les français pour être secouru.es : Réponse des anglais, vous > êtes du ressort des autorités françaises, réponse des français, vous » >

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s